COMMUNIQUÉ de PRESSE : Rénovation de l’habitat

Rénovons !

Dans notre département la rénovation thermique des logements avance trop lentement alors même que le secteur du bâtiment est en difficulté et que nous avons beaucoup de logements « passoires énergétiques ».

Cette situation, qui se retrouve au niveau national, contribue à la fois au dérèglement climatique, à la précarité énergétique et au chômage.

Un plan massif de rénovation des logements anciens pourrait selon les scénarios permettre la création de 120 000 à 1 450 000 emplois.

Cela passe par des investissements massifs de l’État et des collectivités. Le scénario « Rénovons » (http://renovons.org) mis en avant par de nombreuses associations (Fondation Abbé Pierre, Réseau Action Climat,…) chiffre à 1,5Mrd d’Euros par an l’augmentation des efforts de l’État. C’est possible si on en fait réellement une priorité nationale.

Encore faut-il que les aides de l’État soient orientées vers un maximum d’efficacité. De ce point de vue on ne peut être que très surpris que le président de la Fédération Française du Bâtiment (FFB) fasse des « résidences secondaires » une priorité. Occupées épisodiquement, ce sont ces maisons qui émettent en général le moins de gaz à effets de serre et où on trouve le moins de familles en précarité énergétique.

Nous préférons nettement, quant à nous, le scénario « Rénovons ».

Référence : article de la Nouvelle République du 22 février 2017 :

http://www.lanouvellerepublique.fr/Indre/Actualite/Economie-social/n/Contenus/Articles/2017/02/22/Batiment-le-departement-au-pied-du-mur-3010348

12ème Café de la Transition : Gilles LUNEAU pour des solutions concrêtes face aux crises de l’alimentation et de l’agriculture

Reconquérir du pouvoir sur notre assiette !

« Tant que la liberté des graines sera confisquée, alors notre alimentation le sera aussi. » Vandana Shiva.

Une poignée de multinationales ont mis la main sur tous les échelons du système agroalimentaire mondial ; les agriculteurs prennent les crises de plein fouet.

Gilles Luneau

journaliste indépendant, rédacteur de Global, le magazine de la slow-info https://www.globalmagazine.info

auteur de La Forteresse agricole, une histoire de la FNSEA,

co-auteur avec José Bové de L’Alimentation en otage (entre autres)

présentera des solutions concrètes pour une agriculture différente conçue avec les paysans par et pour les citoyens-consommateurs afin qu’ils exercent chacun et ensemble, en toute conscience, le droit de choisir ce qu’ils mangent.

Accueil à partir de 20h, avec casse-croûte et boissons bio.

________________________________

Qu’est-ce que le Café de la Transition ?

Jamais les questions écologiques et sociales n’ont été aussi prégnantes et pourtant la transition vers un modèle plus juste et plus respectueux des hommes et de la nature a bien du mal à se frayer un chemin.

Pour avancer, nous ressentons le besoin de développer la réflexion collective, l’échange, le partage d’informations et d’expérience : c’est pourquoi nous organisons environ tous les deux mois des cafés politiques sur la Transition Ecologique et Sociale. L’idée est d’inviter dans un cadre convivial et le plus ouvert possible des intervenants sur les sujets qui sont au cœur de nos préoccupations.